Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 20:31

   J’entend dire ici où là, dans les médias où dans la bouche de militants de gauche que l’échec du rassemblement antilibéral serait dû au « blocage », au « noyautage » du PCF. La réalité est, me semble-t-il un peu plus compliquée.

 

   Peut-on parler de « blocage » du PCF quand Marie Georges Buffet rassemblait autour de son nom 55% des militants, contre 20 % pour Clémentine Autain et 20% pour Yves Salesse ? Peut-on reprocher au PCF d’avoir considérer comme légitime sa candidate, rassemblant derrière son nom la majorité absolue des militants antilibéraux ? Le double consensus imposait qu’il y ait consensus entre les militants et consensus il y a eu sur la personne de Marie Georges Buffet, désignée à la majorité absolue, mais il devait y’avoir également consensus entre les organisations adhérentes, à savoir notamment le PCF, Attac, la Fondation Copernic, les Alternatifs, le Mars et la Gauche Républicaine. Et si blocage il y a eu, je crois qu’on peut en attribuer la responsabilité aux organisations qui ont refuser de reconnaître la candidate désignée à la majorité absolue des militants.

 

   Peut-on parler de noyautage du PCF face aux autres organisations ? Faisons le point : le PCF est le troisième parti de France en terme d’adhérents et en revendique 133 000. Pour les autres organisations, Attac revendique 25 000 adhérents et Les Alternatifs 700 adhérents. Je n’ai pas pu trouver de chiffres concernant la Gauche Républicaine ou le Mars, mais je ne pense pas mentir en l’estimant similaire à celui des Alternatifs, soit quelques centaines d’adhérents chacun. On peut ainsi constater que numériquement, le PCF représentait plus de 80% du total cumulé des militants, Attac environs 15% et les autres organisations à peine 1%. Dès lors, comment peut-on s’étonner que les adhérents du PCF aient été largement et très largement majoritaire dans les collectifs ?

 

   Un échec prévisible : Les chiffres sont là, implacables et pourtant, moi le premier, nous y avions tous cru. Nous avions tous cru que porté par le vent du « Non » à la constitution, un vent de révolte allait souffler et que les gens allaient ralliés en masse le camp antilibéral et que les poids des organisations respectives importeraient peu devant l’arrivée massive de nouveaux venus en politique, pleins d’ardeurs et prêt à faire tomber les barrières pour créer une alternative antilibéral.

   Hélas, nous avions mis la charrue avant les bœufs. Ce n’est pas la dynamique qui allait créer le rassemblement, mais bien le rassemblement qui allait créer la dynamique. Les premiers à se rassembler ne pouvaient être autres que ceux qui militaient auparavant en politique et qui par la force des choses avaient déjà rejoint une organisation se revendiquant ouvertement anticapitaliste. L’histoire fait qu’en France, le PCF est la plus importante des organisations anticapitaliste depuis des générations. Elle était donc naturellement amenée à être prépondérante dans le rassemblement. Tout cela était prévisible.

 Si la LCR avait rejoint le rassemblement antilibéral, cela aurait pu être différent...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bonitor 04/02/2007 21:12

L'exemple de Montreuil est exemplaire. Quand on a discuté ensemble et que j'ai vu que certains ne "voulaient pas de Bové" et que d'autres (dont moi) ne voulaient pas de Buffet, il a bien fallu qu'on se mette d'accord. Autain a fait consensus. On pensait que c'était une possibilité de sortir de l'impasse. Salesse pouvait remplir aussi ce role, il a été choisi par certains collectifs. Donc moi j'avais au moins trois options (bové salesse autain...).Le pc n'en avait qu'une : Buffet.J'ai pas entendu que beaucoup de collectifs mettaient un véto sur Autain ou Salesse. Ils n'étaient pas majoritaires certes, mais ils dérangeaient moins que Bové ou Buffet. Avec l'un ou l'autre on aurait pu continuer ensemble.Quant aux sondages, ils vont évoluer, surtout si l'on a (quand on aura) les 500 signatures. Bové représente la diversité, Buffet, une partie du pc.

marc d HERE 04/02/2007 10:42

La candidature de Bové peut encore changer les choses....Et si MGB  et OB constataient un effritement de leurs voix...Ils pourraient évoluer....

Pingouin094 04/02/2007 11:24

Peut-être, mais pour l'instant, celui qui est le plus bas dans les sondages c'est J. Bové.
En utilisant le même raisonement que toi, on pourrait légitimement penser que si Bové reste au plus bas dans les sondages, ce serait à lui d'évoluer et de se retirer...

bonitor 04/02/2007 10:32

Pour moi Buffet ne pouvait pas etre la candidate parce que notre mouvement était pluriel, cad constitué de plusieurs partis, associations, réseaux... Donc il était logique, que la représentante d'une partie (LA "chef" de la plus grosse partie) ne pouvait refléter cette diversité. Comment expliquer aux gens que la candidature Buffet était autre chose que "celle du pc avec quelques trucs en plus".C'est là, le problème, le pc voulait faire un mouvement derrière son parti et nous voulions un mouvement avec le parti.De plus Buffet a signé le pacte Hulot, preuve qu'elle a (que le pc a) un gros retard sur les questions d'écologie. Comment faire confiance à un pantin de l'Oréal, tf1, les autoroutes du sud...?

Pingouin094 04/02/2007 11:28

Pour toi, il y'avait de nombreux arguments contre M.G Buffet, et pour moi il y'avait de nombreux arguments contre Y. Salesse et C. Autain. Et après, qu'est ce qu'on fait ?
Tu reproches aux militants du PCF de ne pas avoir sû écouter tes arguments, de ne pas avoir voulu envisager autre chose que la candidature de M.G Buffet ? Mais quand je te demande si tu étais prêt toi à envisager la candidature de M.G Buffet, tu me répèttes tes arguments contre elle ?
Ne vois-tu pas une symétrie ? Ne vois tu pas que ce que tu reproches au PCF, on peut te le reprocher aussi ? Le PCF n'a pas su envisager une autre candidature que celle de M.G Buffet et tu n'as pas su envisager sa candidature ?
A qui la faute alors ? Je pense que dans ces conditions, on peut dire qu'elle est partagée.

bonitor 31/01/2007 17:44

Autain et Salesse n'étaient pas majoritaires mais consensuels, il ne faut pas confondre. Qui a dit qu'il ne pouvaient faire consensus ? Le pcf mais pas officiellement, ils ont lancé Buffet avant...De plus on ne peut contabiliser les "votes" des collectifs car ils n'ont pas voté de la même façon et certains n'ont même pas voté...Se présenter à la présidentielle peut toujours etre perçu comme "Gaulien" ce sont les institutions qui veulent ça. Ca passe mieux pour Buffet parce que c'est une femme.Mais franchement c'est plutot parce qu'on ne pouvait se résigner à voter blanc que la candidature Bové est une bonne nouvelle.Elle prolonge le projet unitaire car c'est la seule candidature qui rassemblera des voix de " partout". Et c'est le plus important non ?Sinon on retourne aux propositions de toujours : pc, verts, lcr... gauche plurielle, contestation stérile, abstention...

Pingouin094 31/01/2007 21:47

Tu dis que le PCF n'a jamais réellement envisagé une autre candidature que M.G Buffet. Je t'accorde que ce fut le cas d'un grand nombre de militants, et ce n'était pas ce qu'il fallait faire.
Mais je te pose une question : as-tu toi même envisagé à un moment donné que M.G Buffet puisse être la candidate du rassemblement ?
 Tu vois la paille dans l'oeil de ton voisin et tu as raison de la mettre en exergue. Mais demande toi quand même s'il n'y a pas une poutre dans le tien.
Quand à Clémentine Autain et Yves Salesse, sur quoi te fondes tu pour estimer qu'ils pouvaient faire consensus ? Il y'a autour de moi beaucoup de gens qui ne pensaient pas qu'ils pouvaient faire de bons candidats, et donc ils ne faisaient pas plus consensus que M.G Buffet

Christian Laborde 30/01/2007 20:54

Pourquoi reprendre des chiffres qui ne veulent rien dire. C'est l'intox du PCF que vous reprenez. La méthode devait être le consensus, pas un vote majoritaire. En plus, aucune méthode pour atteindre ce consensus n'a été définie, donc différentes méthodes ont été utilisées. Alors prétendre donner un chiffres en mixant ces différentes méthodes est une escroquerie. C'est bien pour cela que José s'était retiré. Pourquoi continuer dans un jeu pipé.Maintenant nous avons démontré par cette pétition qu'il y a une dynamique à la base pour José Bové. Que cela déplaise à votre logique de militant prouve que vous aussi êtes déconnecté des électeurs. Seulement, en fin de compte, ce sont bien les électeurs qui votent et qui départageront les candidats.Enfin, pourquoi mépriser ces gens qui ont signé, ont-ils moins de valeur que vous, et en quoi ?

Pingouin094 01/02/2007 19:47

Vous dites que je méprise ceux qui ont signé la pétition pour J. Bové, je vous retourne la question : que pensez vous des très nombreux militants, du PCF et d'ailleurs qui soutiennent M.G Buffet et pensent sincèrement qu'elle est la meilleure candidate antilibérale ?
Certains ont lancé une pétition demandant à ce que M.G Buffet ne se présente pas à l'investiture des collectifs antilibéraux ? N'était ce pas du mépris pour le choix des militants ?
  Quand aux chiffres, ce sont ceux parus dans la Presse (le monde, l'AFP) et si le PCF avait la capacité d'influencer ses journaux, les médias n'auraient pas eu le comportement qu'ils ont eu durant la campagne pour le NON à la constitution européenne.
 Maintenant, tu as raison de dire qu'aucune méthode n'a été définie pour atteindre le consensus, c'est là qu'il y'a eu erreur et collective. Car comment désigner objectivement un candidat faisant consensus quand tous les candidats avaient des opposants ?
 Je suis un démocrate et pour moi, le vote à la majorité absolue à une légitimité à nulle autre pareille.