Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 23:46

Comprenne qui pourra, 

Le sort de ces maux/mots là

La citoyenneté titillée ainsi

C’est l’offense pour les maquisards d’antan.

Le droit utilisé ainsi

C’est le relent des luttes sans cesse en ressac.

Comprenne qui pourra,

 

Papa j’aurai voulu des cris pour, 

 Maman j’aurai voulu de l’inconscient pour,

Pour …

Pour vivre ceci

le moment de désertion

Je veux pas d’hédonisme autre que pour ma personne citoyenne.

Comprenne qui pourra,

 La fin des idéologies,
La peur du topos du vide,
La crainte de l’aboutissement de la lutte ????
Je sais pas.
On ne pourra jamais dormir tranquille.
Ne pleure pas maudit français
La bête est revenue
Les cocos ne sont plus
Ne pleure pas maudit français
A la recherche d’identité
Psychanalyse collective par l’exacerbation de ton enclos de jardin.
N
e pleure pas maudit français
Tu es bronzé du soleil dominical
Tu l’as voulu
CHOISI
Alors voilà …
Ne pleure pas maudit français
Ton grand-père est peut être fier
Ne pleure pas …
Comprenne qui pourra,

Mes ancêtres étaient communistes, résistants et je suis une femme.
Lambeau d’acquis,
Ça y est c’est fait j’ai tout acquis,
Pas
beau la liberté sans peine,
Méthode assimile,
1ère leçon : j’apprends que je veux,
2ème leçon : j’apprends que si j’ai pas je brise le cumulus nimbus d’à côté
3ème leçon : j’apprends que pour finir rien n’est plus beau qu’un parterre de roses asservies
4ème, 5ème, 6ème … : j’apprends surtout à ne pas revenir à une conscience collective
Je cherche mon étoile firmament,
Qui n’éclaire que moi,
Peu importe le brouillard
Dans lequel je me perds
Elle est ma mire éblouissante
Comprenne qui pourra,

Mortuaires pensées,
La démocratie ne vous mérite pas,
Génération légèreté,
La vie est lourde,
Qu’on le veuille ou non,
Elle l’est ;
Conflits d’intérêts.
Un sourire n’est jamais gratuit,
Un droit n’est jamais offert,
Certains sont morts pour le voler,
Certaines sont nées sans.
On ne naît pas citoyen on le devient.
Et votre construction elle n’a qu’un sens.
Comprenne qui pourra,

Pluralité,
La Beauté connaît pas,
Richesses humaines foultitude,
E
t pourtant, pourtant,
Le brillant c’est ça le plus bruyant,
Le plus clinquant
D
ans vos orifices tympotants
Décibels de l’ennui
C’est avec cet amour- ci
Que l’on marche vers la fin d’1 Monde …

Repost 0
Published by Chloé - dans Poésie
commenter cet article