Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 22:44

http://www.lepoint.fr/images/2011/09/21/cope-397569-jpg_261846.JPGLe dernier opus du feuilleton "l'UMP chasse les voix du FN pour 2012" vaut son pesant d'or avec le "serment d'allégeance aux armes" apparu dans le projet de l'UMP et défendu par son secrétaire général, M. Copé. Le pire étant qu'il ne s'agit même pas d'un "ballon d'essai" issu des députés les plus réactionnaires de la droite populaire, mais bien d'une proposition à ajouter dans le programme de l'UMP pour 2012 par son secrétaire général.

Proposition absurde s'il en est ! 

Absurde car inapplicable :Comment pourrait se matérialiser le respect d'un tel serment dans un pays ayant renonncé au service militaire il y'a plus de 10 ans ? Qu'adviendrait-il des jeunes majeurs refusant de prêter un tel serment ? Et ils risquent d'être nombreux. On voit mal la république française remplir ses prisons d'objecteurs de conscience au XXIème siècle. Non, la seule véritable application de ce serment serait de forcer tous les candidats à la naturalisation à prêter un tel serment, sous peine de se voir refuser la nationalité. Une mesure discriminatoire et raciste, ça ne peut être rien d'autre !

Il paraît nécessaire de rappeler qu'à l'époque du service militaire obligatoire, un français avait le droit de refuser de servir sa patrie par les armes. Il demandait alors à être objecteur de conscience, et n'en encourait aucune peine de prison (mais un service civil rallongé). La France du XXIème siècle serait-elle moins respecteuse de la liberté de pensée et de l'idéal pacifiste que celle du XXème siècle ?

Et si ce serment d'allégeance aux armes avait été en vigueur en 1914, M. Copé aurait il envoyé Jaurès en prison pour s'être opposer à la première guerre mondiale ? Ou bien se serait-il contenter d'applaudir ceux qui l'ont assassiné ? Dans les années 50, aurait-il fait interdire le parti communiste qui s'opposait à la guerre d'Algérie ?

Et aujourd'hui, au nom de l'allégeance aux armes, faudrait-il taire nos critiques sur l'engagement de la France en Afghanistan, en Libye ? Il est vrai que l'UMP refuse tout débat à l'assemblée nationale sur l'Afghanistan.

Dans une démocratie, chacun est libre d'exprimer son opinion. Y compris quand il s'agit de dire qu'il refusera de soutenir son pays par les armes quand il se fourvoie dans une guerre injuste !

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent MELY - dans Réaction à l'actualité
commenter cet article

commentaires