Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 12:04

J’entends de nombreuses voix de droite, à propos des incidents de la Gare du Nord, se plaindre du manque de respect de la jeunesse – sous entendue immigrée et des banlieues – envers la police républicaine et critiquer le "laxisme" de la gauche.

 

 Je voudrais rappeler à ceux là que si la police républicaine veut le respect de la jeunesse, cette même police doit respecter les valeurs de la république. Aux nombres de ses valeurs, je compte l’égalité et la dignité humaine.

 

  Hors quand je vois dans le métro presque quotidiennement de jeunes blacks ou beurs plaqués contre un mur et fouillés à corps, je ne peux m'empêcher de penser l’égalité et la dignité humaine prôné par la république sont bafouées sous mes yeux par sa police. 

 L’égalité est bafouée car je n’ai encore jamais vu un jeune blanc en costume cravate être la cible de ces contrôles "de routines". C’est une vérité indéniable que notre police pratique les contrôles « au faciès » au mépris des valeurs de la république.

La dignité humaine est bafouée, car quiconque a vécu un de ces contrôles ou même seulement en a été témoin devrait savoir qu'il est humiliant d'être ainsi plaqué contre un mur et fouillé à corps devant une foule de badauds. Ce n'est pas là le sens de la dignité humaine que prône notre république.

 

 Alors oui, la police a perdu le respect qu’elle est en droit d’attendre ; respect que la police de proximité, dissoute par Nicolas Sarkozy avait commencé à gagner. Et tant que la police ne changera pas ses méthodes, tant que le ministre de l'intérieur ne prônera pas des valeurs républicaines par la police en lieu et place d'une certaine "culture du résultat" de tels incidents recommenceront.

Partager cet article

Repost 0

commentaires