Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 18:51

            Dans le débat actuel reviennent souvent les notions de « classes moyennes », « les plus riches », « les travailleurs pauvres », oui mais chacun sait-il où se situer ? Vous et moi, sommes nous des privilégiés, faisons nous parti de la vaste masse des « classes moyennes », ou sommes nous en bas de l’échelle ? Lorsque le 15 janvier, François Hollande a « stigmatiser » ceux qui gagnent plus de 4 000€/mois, quelle classe sociale visait-il ? Quelques chiffres aideront peut-être à se situer d’une manière objective (tous les chiffres sont tirés l’observatoire des inégalités )

 

               Le salaire mensuel net moyen est de 1 842 €/mois, ce qui peut paraître élevé. Néanmoins, cette moyenne arithmétique est trompeuse et reflète mal la réalité (les salaires très élevés de peu de personnes tirent fortement vers le haut la moyenne) et il vaut mieux parler de salaire médian : 50% de la population gagne moins, 50% gagne plus. Le salaire médian est lui de 1 484 €/mois

Maintenant, qu’est ce qu’une « classe moyenne » ? Il n’existe pas de définition officielle, mais je vous propose celle-ci : le tiers de la population qui se situe de part et d’autres du salaire médian. Les classes moyennes gagnent ainsi entre 1 229 €/net par mois et 1 875€/net mois (30% de la population gagne moins, 30% de la population gagne plus).

 

 

            Et qui est réellement privilégié ? Si on part du principe que ce sont les 10% de la population qui gagnent le plus, alors on peut qualifier de « riches » ceux qui gagnent plus de 2 959€/net par mois.

 

 

 

 

            Il est à noter que ces chiffres ne prennent en compte que les salariés en CDI à temps complet, ignorant les chômeurs, intérimaires, temps partiels et autres CDD. Les chiffres réels sont sans doute encore inférieurs.

 

 

 

François Hollande et ses 4 000€/net par mois ne faisait pas une proposition si farfelue et la droite qui l’accusait d’attaquer « bille en tête » les classes moyennes n’est vraiment pas dans la même réalité que le commun de la population dont elle souhaite les suffrages.

 

Répartition des niveaux de salaires nets
Par décile et par sexe
Unité : euros mensuels

 

 

 

 

 

Ensemble

 

 

Hommes

 

 

Femmes

 

 

10 % des salariés gagnent moins de

 

 

1 005

 

 

1 043

 

 

9 53

 

 

20 % des salariés gagnent moins de

 

 

1 122

 

 

1 168

 

 

1 057

 

 

30 % des salariés gagnent moins de

 

 

1 229

 

 

1 284

 

 

1 145

 

 

40 % des salariés gagnent moins de

 

 

1 347

 

 

1 408

 

 

1 241

 

 

50 % des salariés gagnent moins de

 

 

1 484

 

 

1 552

 

 

1 359

 

 

60 % des salariés gagnent moins de

 

 

1 651

 

 

1 734

 

 

1 506

 

 

70 % des salariés gagnent moins de

 

 

1 875

 

 

1 988

 

 

1 692

 

 

80 % des salariés gagnent moins de

 

 

2 232

 

 

2 397

 

 

1 952

 

 

90% des salariés gagnent moins de

 

 

2 959

 

 

3 236

 

 

2 453

 

 

Rapport interdécile (entre les 90 % et les 10 %)

 

 

2,95

 

 

3,1

 

 

2,6

 

 

Salariés en temps complet, secteur privé ou parapublic

 

 

Source données : Insee - 2004

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pingouin094 - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Middle 04/05/2011 14:10



La définition des classes moyennes posent problème ! 'est plus le sentiment d'apparteance qui prévaut que les revenus eux-mêmes.



Mutos 04/09/2009 09:01

Bonjour Laurent,Bien, le tableau, j'ai cherché ces infos et ce n'est qu'après quelques pages de données tronquées et incomplètes (oh le beau pléonasme !) que je suis arrivé ici...Merci !@+Benoît 'Mutos' ROBINProjet Hoshikaze 2250

Bruch 07/03/2007 10:47

Il manque une donnée à l'analyse: il ne sert à rien de comparer uniquement le salaire.
Qualifier de riches ceux qui gagnent 2959 Euros /mois est une contrevérité si ce salaire est dévolu à une famille avec 3 enfants et une seul salaire au foyer.  A ce compte là la famille dite "riche" est en dessous du seuil de pauvreté !!!   CQFD

Pingouin094 30/03/2007 17:33

Exact, mais en fait le seuil de pauvreté est définit selon la composition de la famille, et n'est pas une simple division des revenus par le nombre de membres du foyer.
. S'il est de 645 €/mois pour une personne seule, il est de 1355 € pour un couple avec deux enfants (chiffre 2003).
Je suggère au lecteur interressé la visite du site de l'observatoire des inégalités, qui fournie de nombreuses statistiques fort interressantes, et notamment concernant ce sujet : http://www.inegalites.fr/spip.php?article343&id_mot=76