Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 10:06

Billet à paraître au nom du groupe communiste et partenaire dans le journal municipal de Choisy-le-Roi,

En 2007, les choisyens s’étaient fortement mobilisés contre la fermeture du bureau de poste des Gondoles pour l’été. Aujourd’hui, ce sont les électriciens et gaziers d’Alfortville qui sont en grève depuis plusieurs semaines pour défendre leur conception du service public de l’énergie. Et il suffit de consulter les listes d’attente pour un logement HLM ou une place en crèche pour s’apercevoir que les choisyens sont nombreux dans cette ville à attendre plus de services publics.


Le 7 juin auront lieu les élections européennes. Et lorsqu’il s’agit de service public, ce qui se décide à Bruxelles impacte très directement notre vie quotidienne. Il en va ainsi des récentes ouvertures à la concurrence de l’électricité et du gaz. Demain, ce sera le tour de la Poste et du transport ferroviaire voyageur. A la clef, combien de bureaux de postes et de lignes ferroviaires seront fermées car non rentables ? Et pourtant, depuis que les régions sont en charge du trafic régional, celui-ci repart à la hausse ; preuve s’il en est de la pertinence d’un service public pour le transport ferroviaire.


Pire encore, aux Pays-Bas, la Coopérative de Logement Hollandaise est accusée de concurrence déloyale vis-à-vis du privé par la Cour de Justice Européenne : cherchant une certaine mixité sociale, elle propose une part de ses logements sociaux à des ménages n’entrant pas dans les critères d’attribution de l’aide sociale. Selon la même logique, les crèches municipales et départementales pourraient se voir accuser de concurrence déloyale vis-à-vis des assistantes maternelles du privé puisque tout choisyen peut faire une demande en crèche, indépendamment de son niveau de ressource !


On voit bien là que l’Europe poursuit sur une pente libérale préjudiciable aux services publics et surtout à l’intérêt général. Le 7 juin, c’est entre autre de nos services publics qu’il s’agit, c’est de notre vie quotidienne dont on parlera. La qualité des services publics de notre ville dépend aussi  de ce qui se décidera à Bruxelles et des députés que nous y enverront. C’est pourquoi il est important d’aller voter le 7 juin pour dire NON à l’Europe Libérale voulue à Bruxelles autant qu’à l’Elysée ou à Matignon. C’est pourquoi les élus du groupe communistes et partenaires soutiennent la démarche de rassemblement de la gauche initiée par le Front de Gauche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent MELY - dans Elections Européennes
commenter cet article

commentaires